Un éditorial intéressant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un éditorial intéressant

Message par Invité le Mer 14 Avr 2010, 20:33

Voici un éditorial qui (je l'ai survolé avec une traduction en ligne, donc aproximative) est quand même plus intéressant que les propos controversés de M. Ross :

The Music of Libera

Libera is true to the meaning of its Latin title, ‘Free’, and crosses many musical boundaries. With original repertoire, innovative textures and inventive arrangements this unique group brings an imaginative new perspective to the landscape of vocal music.

The core of the sound is built around the voices of the young singers with their clarity, enthusiasm and excitement - the haunting yet vibrant sound of the treble voice that has long been a feature of choral music, particularly in the church.

Indeed, the defining inspiration for Libera sprang from the ancient music of the cathedrals and monasteries – from the earliest form of choral music - plainsong. The boys’ robes of course retain a visual continuation of that history, and quite closely copy what the boy monks wore when they sang and were schooled in medieval monasteries. Libera mix the traditional chants with contemporary instrumentation and arrangement. Hence songs like ‘Salva me’ and ‘Libera’ reflect the shapes and mood of the old plainchant whilst combining it with new lyrics and harmonies. In fact, the song ‘Libera’ was the first to be written for the group. It uses a single line of plainsong with many overlapping tunes and harmony, which encompass the full range of the boys’ voices.

Some songs are arrangements of well-known classical works. Although the originals could not be bettered, some lend themselves to the uplifting sound and harmonies of the boys’ treble voices. The famous ‘Canon’ by Pachelbel, for instance, provides the basis for ‘Sanctus’ and an opportunity for some of the highest treble notes.

Libera also embraces the songs of other contemporary artists, which suit the boys’ voices – most especially in the music of Enya with ‘Orinoco Flow’, and from Brian Wilson of the Beachboys, ‘Love and Mercy’.

ici la source : source


Dernière édition par Pax Tecum le Jeu 15 Avr 2010, 00:33, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éditorial intéressant

Message par Treble le Mer 14 Avr 2010, 20:41

C'est sur quel site Pax Tecum et quel est son nom?

Treble
Assistant chef de choeur

Messages : 3915
Localisation : Montréal

http://www.youtube.com/user/treblechoir99?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éditorial intéressant

Message par Invité le Mer 14 Avr 2010, 20:44

Treble a écrit:C'est sur quel site Pax Tecum et quel est son nom?

ici Treble : source

J'aime bien ce que j'en ai compris, à propos de la reprise d'oeuvres plus anciennes et de ce que Mr Prizeman apporte, par exemple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éditorial intéressant

Message par Treble le Mer 14 Avr 2010, 21:26

Merci Pax Tecum. OK c'est un lien asiatique. Difficile de connaître son nom

Treble
Assistant chef de choeur

Messages : 3915
Localisation : Montréal

http://www.youtube.com/user/treblechoir99?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éditorial intéressant

Message par Invité le Jeu 15 Avr 2010, 00:31

Treble a écrit: Merci Pax Tecum. OK c'est un lien asiatique. Difficile de connaître son nom

Il s'agit su site : CrediaStar dont voici le lien pour sa page d'accueil : http://www.crediastar.com/Home/Main/index.aspx

Rien que cette page montre qu'on entre chez des gens avertis, et en parcourant les pages de ce site, il me semble que ce sont des gens qui savent de quoi ils parlent sur le plan musical.

La biographie de LIBERA qu'ils ont publiée, et qui est récente quand on voit l'image qui accompagne le texte, a donc une valeur certaine et elle me semble avoir été rédigée avec objectivité et sérieux.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éditorial intéressant

Message par Invité le Jeu 15 Avr 2010, 00:55

Libera est vrai au sens de son titre latin, « Libérer », et traverse beaucoup de frontières musicales. Avec le répertoire original, les textures innovatrices et les arrangements inventifs ce groupe unique apporte une nouvelle perspective imaginative au paysage de la musique vocale. Le noyau du bruit est établi autour des voix des jeunes chanteurs avec leur clarté, enthousiasme et excitation - la hantise pourtant bruit vibrant de la voix triple qui a longtemps été un dispositif de la musique chorale, en particulier dans l'église. En effet, l'inspiration de définition pour Libera a jailli de la musique antique des cathédrales et des monastères - de la forme la plus tôt de musique chorale - plainsong. Les robes longues des garçons naturellement maintiennent une suite visuelle de cette histoire, et tout à fait étroitement de copie ce que les moines de garçon ont porté quand ils ont chanté et ont été instruits dans les monastères médiévaux. Mélange de Libera les chants traditionnels avec l'instrumentation et l'arrangement contemporains. Par conséquent les chansons comme le me et le `Libera de Salva de `reflètent les formes et l'humeur du vieux plainchant tout en le combinant avec de nouveaux textes et harmonies. En fait, le `Libera de chanson était le premier à écrire pour le groupe. Il emploie une ligne simple de plainsong avec beaucoup d'airs de recouvrement et harmonie, qui entourent la gamme complète des voix des garçons. Quelques chansons sont des arrangements des travaux classiques bien connus. Bien que les originaux ne pourraient pas être améliorés, certains se prêtent au bruit et aux harmonies élevants des voix triples des garçons. Le `célèbre Canon par Pachelbel, par exemple, présente la base pour le `Sanctus et un moyen de certaines des notes triples les plus élevées. Libera embrasse également les chansons d'autres artistes contemporains, qui adaptent aux voix des garçons - le plus particulièrement dans la musique d'Enya avec le `Orinoco Flow', et de Brian Wilson du Beachboys, amour de `et de Mercy


Cette traduction bien qu'imprécise me plait beaucoup car elle me semble bien cerner l'apport unique de LIBERA et du travail de Mr Prizeman dans le domaine de la musique. Elle est beaucoup plus constructive et bien plus enrichissante que la critique récemment lue après la sortie de l'album Peace.


Dernière édition par Pax Tecum le Jeu 15 Avr 2010, 01:04, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un éditorial intéressant

Message par Treble le Jeu 15 Avr 2010, 00:58

Tu as raison. Ce site dédié au Classique en Corée. Credia Star a aussi fait des reportages sur le Vienna Boys Choir et ont des vidéos réalisées sur Youtube. S'ils mettent Libera aux côtés du Vienna Boys Choir c'est tout un honneur et une valeur sûre.

Treble
Assistant chef de choeur

Messages : 3915
Localisation : Montréal

http://www.youtube.com/user/treblechoir99?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum