Edimbourg 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Edimbourg 2009

Message par Archives le Ven 12 Fév 2010, 13:29

par Fan_de_LoK le Lun 10 Aoû - 23:50

Et non theatom2000, je n'aurais pas le temps de jouer les touristes

En soit déjà pour visiter vraiment Edimbourg il faudrait une bonne semaine, alors rayonner dans l'Ecosse je te dis pas...

Ca sera pour une autre fois.
Il faudrait effectivement que je revienne, mais à une autre date car là c'est la FOULE !!
C'est les champs Élysées en été, c'est le boulevard Haussman à Noël, c'est la folie piétonière !

Ce festival Fringe attire énormément de monde apparemment.
Il y a de tout, des cracheurs de feu façon parvis Beaubourg, des défilés de fanfares militaires britaniques en uniformes, c'est très très diversifié.

Quelques mots d'impressions de touristes :

Arrivée en avion à Glasgow : mouais, bof, rien de particulier, le paysage de campagne ressemble à un bocage normand, et la ville (pour le très peu que j'en ai vu) est une grande ville moderne sans rien de bien particulier pour le péquin comme moi qui la traverse juste en bus.

Par contre Edimbourg, là c'est le choc !!

C'est vraiment extraordinaire comme ville ! Au delà de ce que je pensais être le cliché du château sur sa colline, et bien c'est vraiment toute la ville qui est sidérante ! Des bâtiments en pierre de partout ! des trottoirs dallés de pierre de partout, des rues pavées... c'est vraiment la vielle ville telle qu'on se l'imaginerait 300-400 ans plus tôt !
Je ne pensais pas trouver ce type d'environnement étendu à l'ensemble du centre ville historique !

Des trois villes hôtes de Libera, je dirais que Dublin est très jolie, mais ça pourrait être n'importe quelle très jolie ville d'Europe (j'espère que je ne choque pas un Irlandais qui me lirait).
Belfast n'est pas spécialement jolie, et ça pourrait être n'importe quelle ville ouvrière d'Angleterre.
Par contre Édimbourg là c'est inimitable, c'est vraiment une ville à part entière ! Si j'avais mieux su gérer tout cela, j'aurais aménagé mes voyages différemment, en consacrant quelques jours de tourisme à Édimbourg.

Mais il faut plutôt viser une période plus calme, mai ou septembre, là c'est vraiment la bonne grosse foule touristique de partout.

Bon, revenons à Libera :

Fred et moi nous sommes retrouvés devant Ste Mary mais pile à l'heure où ils fermaient l'église, et donc on a très peu vu l'intérieur.
J'ai eu a peine de temps de prendre une photo (floue parce qu'il me fallait partir en même temps où je la prenais...)

Il n'y a pas de bancs mais des chaises de pailles, parfaitement alignées les unes derrière les autres... Pas terrible pour un spectacle, faudra encore plus que d'habitude être au premier rang.

Les travées de chaises sont très larges, peut-être 10 ou 12 de front, de chaque coté. Autant dire que ceux qui s'assiéront en bout de travée seront très très excentrés...

Devant le premier rang de chaises il y a comme une petite haie metallique, avec un portillon au centre.
Je n'ai vu ça que de loin, depuis l'entrée, mais ça fait très bizarre. Je ne sais pas du tout où ils vont pouvoir poser une scène, et s'il n'y a pas de scène comme à Belfast, j'ai l'impression que l'estrade avant l'autel est encore plus réduite qu'à Belfast.

Je ne sais pas comment Libera choisit les églises pour ces concerts, mais celle-là me parait difficile à adapter... on verra bien.

Ce soir lundi vers 18H35 au moment où on se faisait mettre dehors, est arrivé un camion blanc et deux malabars ont commencé à décharger des grandes caisses à roulettes, et les faisaient entrer dans une petite pièce attenante à l'église.
je leur ai posé la question et c'est bien du matériel pour le concert de demain. Pas vu ni Callum ni quiconque de connu.

Il y a une seule porte d'entrée à L'église, au moins les choses seront plus claires pour la file d'attente qu'à Belfast. Reste plus qu'à arriver avant les japonaises demain matin

Quelques photos :



L'église en elle-même. Pas de clocher. Construction 1801-1814.
Pas eu le temps d'apprécier les décors, mais ça semble moins coloré que celle de Belfast.

Sur le coté d'un muret attenant à l'église, une banderole Fringe mentionne la tenue du concert Libera. Il y aura peut-être plus de monde qu'à Belfast....



Ma seule photo prise à l'intérieur. Désolé elle est bougée, prise "à l'arrache"....



Deux panneaux Libera à l'entrée et dans la petite pièce attenante :


Enfin le "look" d'un ticket Libera, en fait un ticket Fringe tout à fait industriel. Ceux de Belfast au moins étaient typés

(les pièces sont là pour masquer mon nom

par Fan_de_LoK le Mar 11 Aoû - 9:07

Les chaises ne sont pas en paille comme cru hier, mais en bois dur, ça ne sera pas pire que les bancs des églises précédentes

Au niveau disposition de la salle il y a un problème : une barrière de marbre et metal sépare les spectateurs de la "scène" où vont évoluer les Libera
Ce cloisonnement c'est pas top pour favoriser la communion avec les artistes, ça met physiquement et surtout psychologiquement un obstacle entre eux et nous...
Je mesure mieux maintenant l'agrément du concert de Belfast !

L'église est sur une place pas mal circulante, cela fait beaucoup de bruit de véhicules. heureusement une fois les portes fermées c'est nettement plus calme.

Il y a également beaucoup de passants qui défilent devant l'église, ça doit être l'heure d'arrivée au bureau. Beaucoup me regarde interloqués, à pianoter avec mon netbook blanc sur les genoux
Ca change de Belfast où au contraire la cathédrale était complètement isolée dans un quartier résidentiel, et où nous n'avions vu de doute la journée que les spectateurs du concert.

Le staf technique a bien bossé hier soir, les projecteurs sont déjà montés sur leurs hampes, les cablages d'éclairages sont fait, les claviers de Steven et RP sont installés de même que les micros.

La capacité de la salle est grosso-modo 280 places pour la première moitié, jusqu'aux consoles techniques, et encore environ 200 places sur la deuxième partie jusqu'au portes d'entrée.
Je ne compte pas les sièges complètement latéraux, je ne pense pas qu'il y ait du monde qui y aille, la visibilité sera vraiment mauvaise.
Déjà que ça sera pas terrible dans la nef... faible auteur de l'estrade, et chaises alignées les unes derrières les autres...

Je n'ai pas fait beaucoup de concerts Libera, ça sera seulement mon quatrième, mais c'est pour le moment la salle la moins bien adaptée à un concert
Impression confirmée plus tard par Fred, qui lui a une expérience plus étoffée (7ème concert).
Il y a VRAIMENT intérêt à être dans les tous premiers !
J'estime à 10 le nombre de vraies bonnes places dignes de fans : les 5 chaises centrales du premier rang, de part et d'autre l'allée centrale. Après c'est soit être vraiment décentré, soit avoir une tête devant soit....

09h : Pour le moment je suis toujours seul. Les japonaises étaient arrivées à 09h20 à Belfast ;-)
Pas encore vu Fred pad contre.

J'ai croisé 3-4 gars du staff technique et Ian Tilley, toujours pendu à son téléphone, toujours avec son tee-shirt rouge
Un des gars m'a dis un good-morning en me regardant du genre "toi, je te reconnais"

Ah, mes photos ont fini par être uploadés (le réseau gratuit que j'ai pu accrocher ici est niveau "très faible" )

Je vous les balance telles quelles :













par Fan_de_LoK le Mar 11 Aoû - 11:27

Toujours pas d'autres fans visibles que nous deux.
Il reste 8 heures avant le concert.

Pour cette fois nous sommes vraiment venus trop tôt, il n'y a pas de concurrence.... mais difficile de savoir d'un concert à l'autre.

par Fan_de_LoK le Mar 11 Aoû - 15:20

Vous ne devinerez JAMAIS ce qui nous arrive ! Shocked

Nous sommes actuellement dans le Camino Café, à moins de 2 mètres des Libera, qui sont en train de déjeuner !!

Oui, nous sommes en train de boire cafés et jus d'orange avec les garçons sous les yeux, dans le même café que nous !!!!!!

par Fan_de_LoK le Mar 11 Aoû - 17:19

en fait l'après-midi à commencé par une grosse frustration : en discutant avec des personnes de l'église nous avons appris que Libera est venu chanter la messe ici dimanche !! Shocked
Grrr, j'avais bien vérifié cette hypothèse sur le site de la cathédrale, et rien n'était indiqué quant à la participation de Libera...
Si j'avais su leur participation j'aurais organisé mon voyage pour être là... donc frustrés d'avoir loupé ça alors que j'ai cherché l'information...
plus bizarre encore : j'ai vu le programme de la messe d'avant hier, et le nom de Libera n'est pas cité...

Mais cette frustration a été compensée : ils ont fermé les portes à 14h pour les préparations, mais Fred, Chris, Georges et moi nous sommes mis dans un petit groupe de visiteurs de l'église avec guide (tout petit groupe, nous étions 6 en tout) et nous avons pu rester pendant encore une demi-heure.
Pendant notre visite nous avons vu arriver Ben Crawley en tenue civile, Tom en tenue Libera (chemise bleue), et Steven. Ils déconnaient avec les techniciens en charge de régler le son, il y avait une bonne ambiance entre eux. Ca faisait tout bizarre de se trouver toujours dans l'église pourtant fermée au public, à se faire expliquer des éléments sur le bâtiment par la pauvre guide, qui devait forcer sa voix car les techniciens testaient les pistes son ! Laughing

A l'issue de la visite guidéE finalement nous nous sommes faits mettre dehors par l'organiste de l'église (pas des plus aimableS, mais faut dire que la guide nous a fait monter sur le balcon de l'orgue, et que ça a dû vexer l'organiste santa

Ayant été mis dehors, nous avons fait 5 mètres pour aller au café attenant, le "camino café", géré par l'église elle-même. Nous faisions la queue au bar depuis 1 mn, pour se commander un truc quand tout à coup nous avons vu entrer (par une porte venant directement de l'église) tous les garçons de Libera, avec RP, les chaperonnes, Big-Ben, et d'autres techniciens ! Shocked Shocked Shocked Shocked

Grosse surprise, car si on pouvait penser qu'ils fuieraient le public, là pas du tout !!

Ils sont allés s'asseoir sur un coté de la salle où des tables leur avaient été réservées (et où Fred et moi avions déjà pris un café 3 heures plus tôt.)
Et tout le monde a déjeuné là, plat de pâtes sauce tomate, en toute simplicité.
la seule table de 4 encore libre était immédiatement attenante à leur groupe, pur hasard.

Nous les avons bien sur laissé tranquilles, ne leur avons posé aucune question, n'avons pris aucune photo, et pas beaucoup regardé. Il était hors de question de les déranger en quoi que ce soit.
d'ailleurs tous les autres consommateurs dans le café, tout comme nous, ne leur ont accordé aucune attention particulière. Bon, un petit coup d'œil de temps à autre, mais pas plus ;-)

La seule photo que j'ai prise est après leur départ, les tables vides !! Laughing Désolé, pas de photos d'eux Wink

Ca aurait été complètement déplacé de les ennuyer et personne ne l'a fait, heureusement Smile

Et donc après une heure environ de déjeuner, ils sont retournés dans l'église.

Nous avons entendu un peu de répétition par la suite, mais très très faible.

Nous sommes actuellement devant les portes d'accès, fermées, Fred et moi en Première et seconde position. il y a en tout 9 personnes qui attendent, à environ 2 heures de l'ouverture des portes.

Il y a deux portes séparées d'environ 10 mètres. nous avons demandé à plusieurs reprises à quelqu'un de l'église quelle serait la bonne porte, on espère que la réponse est fiable et que nous attendons derrière la bonne.....

Il est certain qu'il y aura moins de monde qu'à Belfast (ou alors tout le monde arrivera au dernier moment), car il y a très peu de personnes . Aucune japonaises !!!!!
Une représentante de Hong-Kong, 2 français, 1 russe, 5 britanniques.... et on est assez surpris d'être si peu nombreux....

par Fan_de_LoK le Mer 12 Aoû - 0:08


Nous avons eu droit à quelques regards et quelques sourires lorsqu'ils se sont levés de table, et ça fait très plaisir Smile
Mais ça s'est arrêté là, personne dans le café ne les a dérangé en quoi que ce soit, ni même dévisagé.
Il y avait une table regroupant les adultes, mais tous les autres étaient complétement mélangés. Pas de regroupement pas age ni par taille ni rien d'apparent, ça faisait vraiment esprit de corps qu'ils se mélangent ainsi complètement à table Smile

Bon, ceci dit, le concert en lui-même : et bien c'était super ! Smile

Mes commentaires seront vite faits : c'est copie-conforme du concert de Belfast ! Smile
Mêmes garçons, mêmes chansons, mêmes speechs, tout à 100% pareil Smile

Secret (avec mini-Ben en soliste) et Mystérium (avec Ed en soliste sur les aigüs) encore plus intenses qu'à Belfast, j'en avais des frissons tellement c'était génial !

Il faut vraiment avoir vécu (je ne dis pas seulement voir ou seulement entendre, mais bien vivre) un Mysterium avec Ed, avec les éclairages bleus-mauve façon lumière noire, avec la chorégraphie de ces silhouettes qui s'encapuchonnent et deviennent fantomatiques sans visages, et se meuvent lentement isolés vers un groupe, puis se séparent pour laisser apparaitre Ed.... c'est particulièrement exceptionnel ! Smile
Une formidable prestation ! Smile

Secret avec Mini Ben était également extraordinaire Smile

Tout était très réussi, pas de loupés, pas d'applaudissements prématurés sur Hymn of Beauty (vraiment une formidable chanson ! Vivement qu'elle soit sur un CD !! Smile
Liam a peut-être "sauté" une note sur le premier "Libera", mais lors du rappel sur cette même chanson c'était nickel ! Smile

A la fin, pas de meet and greets, mais une séance de photos, comme à Belfast.

Plus courte, car elle n'avait pas été annoncée au départ, et pas mal de monde était déjà parti quand ils sont revenus. D'ailleurs à leur retour il n'y avait pas d'éclairages (ils ont rallumé après), un peu comme si la séance photos n'avait pas été déterminée au départ, et s'était improvisée sur la fin.

Ils sont restés environ 5 mn, en changeant leur répartitions, puis sont partis en nous faisant des saluts avec les bras et en nous adressant de grands sourires.

En discutant ensuite avec un gars du staff (pas retenu son prénom, peut-être "Andy" mais pas sûr), il semblerait (conditionnel) que la raison de l'arrêt des meet and greets pour le moment soit les horaires trop tardifs et la fatigue que ça leur imposerait.

C'est un argument qui se tient.
A Belfast il y avait eu un certain nombre de bâillements (très discrets mais perceptibles si le regard est posé dessus) chez un nombre non négligeable d'entre eux. J'en avais vu au moins 5 ou 6, et pas seulement parmi les plus jeunes.
Ici à Edimbourg j'en ai vu quelques uns, moins nombreux, mais je veux bien croire que ce soit difficilement supportable pour la plus part de passer encore une heure à signer et discuter avec le public, alors qu'ils sortent de scène déjà bien fatigués.

Il faudra donc espérer un concert plus tôt en journée pour voir si cela permet un meet and greets.

par Fan_de_LoK le Mer 12 Aoû - 1:17

Quelques autres points qui me reviennent en mémoire :

- pas de vente : les programmes étaient une simple feuille A4 noir et blanc recto-verso, avec du blabla sur Libera, la liste des chansons, les nom-prénoms des garçons et du staff technique.
Feuille A4 distribuée gratuitement.

Des CD étaient à la vente, et apparemment se vendaient très bien.
Pas de vente de poster.
J'ai négocié avec les serveuses du café Camino de récupérer demain matin les posters Libera Edimbourg qui étaient punaisés aux murs. Il y en a 3 ou 4. Ce sont les mêmes qu'à Belfast, avec juste le texte qui change, mais ceux-ci sont plastifiés.
On verra bien demain si effectivement ils sont toujours dispos, sinon c'est pas grave ! Smile

Il n'y a eu finalement aucune fan japonaise ! A part un couple de retraités peut-être, mais rien à voir avec les redoutables guetteuses de premier rang habituelles ! Smile

D'ailleurs l'accès à la salle s'est fait très calmement, personne n'a couru ou essayé de dépasser la personne devant soit, cela s'est passé dans la plus grande dignité Smile
Faut dire qu'un gars de l'église nous avait demandé d'être calme, et cela a été très grandement rendu possible par l'absence des japonaises doubleuses ! Cool

La salle était très bien remplie !!
Estimation : environ 500, en comptant le nombre de chaises par rangées, et le nombre de rangées. C'est à dire que la salle était pour ainsi dire pleine, en ne comptant pas les deux travées latérales situés derrière de gros piliers et invendables.
Une très belle assistance !! Smile

Standing ovation spontanée à la fin du concert, ce n'est pas nous au premier rang qui l'avons provoqué, c'est venu de derrière.

Un seul rappel, comme toujours. Fred et moi avons bien essayé de continuer les applaudissements quelques secondes, mais bon à deux, dur dur...

Grands sourires et grands saluts des gamins en quittant la scène, visiblement ils ont apprécié leur prestation (à raison) et nous ont apprécié en tant que public Smile

Je n'uploade pas de photos, elles sont catastrophiques de mauvaise qualité, et en plus ce sont quasi les mêmes situations posées qu'à Belfast. Il faut vraiment que j'investisse dans un appareil efficace, le petit compact que je me trimbale depuis des années ne vaut rien sur les photos d'intérieurs.

Pour qui ne les auraient pas encore vues, vous pouvez voir de très belles photos de Belfast sur le site d'Alan, liberafans.org (site en anglais), et surement aussi bientôt des photos d'Edimbourg.
Il faut être inscrit pour accéder ensuite à la "gallery"

par Fan_de_LoK le Mer 12 Aoû - 12:03

Merci pour ton récit, Fan de Lok. Very Happy

On ne se lasse pas de te lire, et j'en attrape des frissons.

Shocked santa

ben par force ça va cesser pendant un moment hein, parce que là j'écris depuis mon bus Edimbourg-Glasgow, et y a pas de prochain concert en europe avant 8 à 10 mois, alors.... Wink

C'est génial le Wifi partout, jusque sur les marches de cathédrales, et dans les bus ! Very Happy

Ce matin je suis passé au Camino café pour collecter les posters qu'une serveuse m'avait dit hier me mettre de coté.
Sauf que hier soir la serveuse en question n'était plus de service, et que d'autres personnes ont tout raflé avant moi ! santa
Pas grave, ce sont les mêmes posters Bleus que tout le monde connait, et puis j'ai avec moi celui que Fred était aller dénicher dans une église voisine. Vous pensez que Fred va s'en souvenir et qu'il faudra que je lui rende ?? santa

Ce matin petite ballade dans Edimbourg avant de partir, bien trop tôt vis à vis de tout ce qu'il y a à visiter.
Mais j'ai vite compris que ce n'était absolument pas la bonne période pour une visite sereine : à l'entrée du chateau d'Edimbourg un panneau : entrée 13 £ ! Ouf! alien C'est vraiment pas donné ! Il me restait environ 2 heures de libre. J'étais presque décidé à prendre tout de même mon ticket, mais heureusement cela n'a pas été possible.
En effet, le début de queue que je voyais juste devant la série des guichets était un leure ! La queue faisait un coude vers une esplanade; et là malheur, une enoorme queue serpantant entre des barrierages façon Eurodisney ! Et ça n'avançait pas du tout vite.
Alors 13£ pour 1 heure de queue et 1 heure de visite, non merci, ciao !

Je me suis rabattu sur la petite statue de Greyfriars Bobby que je voulais absolument voir, je me suis balladé tranquillement, j'ai pris des photos de beaux bâtiments inconnus en pierres, acheté un bibelot made in China comme souvenir santa et ça s'arrête là.

Revenir à Edimbourg : avec plaisir, avec plus de temps, mais surtout pas en juillet-Août !

Les porteurs de kilts : en tout et pour tout, en 3 jours j'en ai dénombré 6, dont 3 étaient des quémandeurs. L'un jouait de la cornemuse, un autre prétendait vendre de gros cierges rouges ( sunny ). Les anonymes croisés en kilt étaient un père de famille et son gamin d'une dizaine d'années (pas des têtes de touristes) et un jeune type genre école militaire. Point !
Pas d'autres porteurs de jupettes en ville !

Les kilts à vendre aux touristes par contre là ça foisonne, ça déborde des boutiques ! Prix : à partir de 79£ jusqu'à 189£ Shocked

pour se ballader à Edimbourg il faut avoir la santé, et pas de problème de marche : c'est TOUT par monts et par vaux ! Je ne sais pas s'il y a une seule rue plate dans la ville ! C'est très grand, beaucoup plus que l'échelle de ma petite carte imprimée maison ne me l'avait laissé comprendre, et surtout ça monte et descend en permanence.
Ajouter à cela des pavés qui parfois tiennent plus de galets bombés, j'ai une cheville qui commençait à dire stop ! Neutral

Bref, excellent séjour, bien que trop court Very Happy
Des trois sites Libera de ces 10 jours de folie c'était clairement le site le plus exceptionnel ! Smile

Les trois concerts étaient très réussis, avec l'impression que Libera est actuellement dans une période un peu charnière, avec un nombre important d'anciens qui font sans doute leur dernière saison (Tom, Josh, Liam, Sam, Jonathan, peut-être Ed)... et un nombre important de petits nouveaux qui débutent ! Smile
Ca sera très interessant à suivre tout ça durant les concerts d'avril, il devrait y avoir de nombreux changements Smile

par Pax Tecum le Mer 12 Aoû - 12:42

Je me suis rabattu sur la petite statue de Greyfriars Bobby que je voulais absolument voir,

Tu nous auras émerveillé jusqu'au bout Fan_de_Lok ! C'est vraiment des résumés qui m'auront beaucoup touché ! Tu nous as emmenés bien au-delà des concerts !


L'histoire de " Bobby " dont je n'avais pas la connaissance, l'illustre bien.


En 1856, le chômage faisant rage en Écosse, un ancien jardinier, John Gray, partit de la campagne vers Édimbourg avec sa famille. Il obtint un emploi de policier et eut droit à un chien de garde. Il obtint ainsi de ses supérieurs un chiot Skye Terrier qu’il nomma Bobby. Tous les jours à treize heures pile, sonnées traditionnellement par un coup de canon depuis le Château d'Édimbourg, l’homme et le chien allaient dans un petit restaurant où Gray donnait à Bobby une brioche, puis un os.

Deux ans plus tard, Gray mourut de tuberculose. Le jour des funérailles, plusieurs témoins reconnurent Bobby, en tête du cortège funèbre, qui suivait le cercueil. Puis, la cérémonie terminée, le chien disparut. Il ne revint jamais dans la famille de Gray.

Le lendemain, le gardien du cimetière de l’église de Greyfriars, où était enterré John Gray, fut surpris de découvrir Bobby couché sur la tombe de son maître. Le cimetière étant interdit aux chiens, Bobby fut chassé. Mais le lendemain, puis encore le surlendemain, Bobby revint la nuit malgré le gardien qui le chassait à chaque fois. Finalement, voyant une telle fidélité, le gardien eut pitié du petit chien et obtint une dérogation de la ville qui autorisait Bobby à rester.

Ce ne fut qu’au bout de trois jours que Bobby, forcé par la faim, dût sortir du cimetière. Le patron du restaurant fut alors surpris de voir Bobby arriver tout seul à treize heures pile pour sa brioche et son os. Après avoir avalé son repas qui lui fut donné de bon cœur, Bobby revint se coucher sur la tombe de son maître. Dès lors, il ne la quitta que pour aller chercher son repas.

Plus tard, il se prit d’amitié pour un soldat d’Édimbourg et le suivait quand ce dernier allait au château sonner le coup de canon marquant treize heures. Puis ils allaient tous deux prendre leur repas au restaurant où allait déjeuner John Gray, puis ils se séparaient. Mais en dehors de ce moment, Bobby ne voulait accompagner personne. Bien des familles voulurent adopter le chien, mais lui se mettait à chaque nouveau foyer à hurler de manière si sinistre qu’il était toujours autorisé à repartir, et il revenait sans surprise au cimetière. Cependant, dans la seizième et dernière année de sa vie, il accepta, vieux et fatigué, de rester la nuit chez les Traill, la famille propriétaire du restaurant où il allait prendre son repas.

C’est ainsi, chez les Traill, qu’on le retrouva mort une froide matinée d’hiver 1872. Il avait veillé sur la tombe de son maître pendant quatorze ans. La même année, la baronne Burdett-Coutts fit construire près du cimetière une fontaine surmontée d’une statue de Bobby grandeur nature, qui est toujours visible aujourd’hui. Le Huntly Museum d’Édimbourg expose aussi les photos et les objets de Greyfriars Bobby, comme son collier.

Greyfriars Bobby reste depuis plus d’un siècle un symbole de fidélité pour les Écossais, et leur chien national.



par Fan_de_LoK le Mer 12 Aoû - 22:30

Un officiel de Libera a ajouté une petite note sur leur facebook pour conclure la tournée celtique, et ils ont publié trois photos d'Edimbourg Smile

Thank you to all our supporters who travelled to see our concert in Edinburgh last night - those who travelled a long way, but just as importantly those who didn't travel quite so far.
We do so appreciate your support.
We will soon be returning home but we have really enjoyed our Celtic tour.

par Fan_de_LoK le Mer 12 Aoû - 23:05

Suivent ici quelques scans sans grand intérêt :

Pour commencer la preuve que Libera a bien chanté la messe du dimanche 9 août à Edimbourg !
Un petit papier A5 noir et blanc trouvé sous une chaine à la cathédrale Ste Mary.

Sur le recto il y a la mention de la partition de Libera au Fringe Festival, une petite photo, du connu.

Sur le verso par contre c'était le programme de la messe de dimanche.
- Tout en haut Prizeman est crédité
- et tout en bas une mention explicite remercie Libera pour leurs chants à la messe...




Ma question : pourquoi cette participation de Libera à la messe du sunday 9 august n'était-elle pas annoncée sur le site de la cathédrale d'Edimbourg ? Neutral
La même information était pourtant bien mentionnée sur le site de la cathédrale de Belfast....

Simple oubli/erreur/non-importance accordé par le webmaster du site à cette information ?
Ou bien volonté délibérée de ne pas divulguer l'information, pour ne pas attirer les fans ? Rolling Eyes

Ca s'était très bien passé à Belfast, sur les 150 à 200 personnes présentes à la messe, il ne devait pas y avoir plus d'une dizaine de non-fidèles, et on était très en retrait... Il n'y a eu aucune photo bien sur, ni aucune perturbation en quoi que ce soit, les Libera n'ont pas été guetté ni à leur arrivée ni au départ, rien de rien, et la cérémonie avait son caractère sacrée tout à fait respecté.

Les deux personnes de l'église d'Edimbourg qui en plus du papier nous ont confirmé la présence de Libera à la messe, ont indiqué en outre qu'à la fin de la messe ils ont été accessibles auprès des paroissiens, ont répondu à quelques questions et ont signé quelques autographes... Neutral

Et dire que je me basais naïvement sur le site Internet pour établir mon programme... Rolling Eyes

L'année prochaine c'est messe obligatoire tous les dimanches d'avant et d'après concert, dès fois que ! Laughing Wink

par Fan_de_LoK le Mer 12 Aoû - 23:22

Ici le recto et verso du programme du concert d'Edimbourg.



Cette feuille A4 noir et blanc était distribuée gratuitement.

Le recto est du blabla connu de présentation de Libera,
Le verso donne un peu de commentaires sur quelques chansons, la liste des chansons du concert, et la liste des membres.

Tout cela est 100% identique à Belfast.

Dans le staff nous avons eu la présence de Ben Crawley, qui était absent apparemment à Dublin et Belfast.

par Fan_de_LoK le Jeu 13 Aoû - 0:20

Pour le concert ils ont laissé ouvert en grand les deux battants du petit portillon doré (voir photo en page 1).

Comme c'était au centre et que c'est là que se focalisaient les regards, la présence de la barrière de marbre n'a pas pesé Smile

Et puis à part le premier rang que nous trustions, les autres rangs derrière ne devaient même pas voir la barrière.

Question positionnement : la profondeur de scène était encore moindre qu'à Belfast, et ça s'est un tout petit peu ressenti lorsque par exemple sur la fin ils chantent organisés en un grand arc de cercle. Lorsqu'un soliste recule en chantant pour réintégrer l'arc, il fallait parfois un peu de mouvements d'épaules pour qu'ils s'écartent suffisamment.

Disons que dans certaines configurations ils étaient un peu plus épaule contre épaule qu'ils ne l'auraient été ailleurs, mais c'est vraiment parce que l'on venait de voir 2 concerts dans les jours précédents que l'on pouvait dire ça, sinon c'était très fluide et très pros ! Smile

par Fan_de_LoK le Jeu 13 Aoû - 0:49



Sur le groupe Yahoo "Angel Voices", un certain "Thinthatch" poste une photo d'un petit groupe de libera's boys en train de distribuer des flyer dans la rue aux passants ! Shocked Laughing



(je repique la photo pour une question de praticité, mais j'espère que chacun ici est membre du groupe yahoo, c'est une très bonne source d'infos, et c'est le plus gros groupe de fans au niveau monde Smile )

Une jeune fille de hong-kong dans la file d'attente du concert nous avait parlé de cette distribution de flyers, mais je n'avais pas compris que cela avait été effectué par les garçons eux-mêmes !

Je ne sais pas vraiment quand est-ce que cela a eu lieu... la veille, le lundi je présume. Je ne reconnais pas les murs comme étant immédiatement attenants à l'église. Ils ont dû aller dans un quartier plus touristique.

La pratique du flyer est TRES développée au festival Fringe. Il était impossible de passer sur High Street sans s'en faire refiler tous les 10 mètres. Il n'est pas impossible que ce soit sur recommandation de l'organisation Fringe que Libera se soit prêté à cet exercice inhabituel. Et avec succès, l'église était très bien remplie, bien plus qu'à Belfast Smile

Ce que je tire de cette distribution est qu'après ça le staff Libera ne pourra pas avancer l'argument de la crainte de la grippe A pour expliquer la supression des meet and Greets santa

Mais bon, ça fait un peu mal tout de même d'apprendre à postériori qu'ils vont au contact d'inconnus dans la rue ou qu'ils font des autographes aux mamies de la messe du dimanche, mais que les fans qui dépensent des centaines de livres et/ou font des milliers de KM, pour eux bernique ! sunny
Y a quelque chose qui va pas là...

par theatom2000 le Jeu 13 Aoû - 13:19

Et voilà le périple de Libera se termine ainsi. Merci à toi Fan de Lok, c'est un travail de Titan que tu as fais là. Même si tu es discret sur les compliments, n'empêche que tu as pris de ton temps pour nous faire partager ces moments Very Happy C'est vraiment apprécié.

par Geozed le Jeu 13 Aoû - 14:33

Tes récits sont palpitants Fan_de_LoK Very Happy J'ai lu ça comme un roman feuilleton qu'on attend impatiemment à chaque semaine. Merci beaucoup de partager toutes ces aventures avec nous.

par yorkie le Jeu 13 Aoû - 20:57

Soir tout le monde, s'il vous plaît excuser mon mauvais français.

Salut à nouveau Patrick, c'est Andy (Yorkie), qui vous a rencontré le mardi.

Je peux comrendre vous mécontents de manquer la messe du dimanche. Question: dans quelle mesure ont-ils à l'avance la publicité pour le fait qu'ils soient à la messe à Belfast? Il semble probable que c'est l'Eglise elle-même qui fait la publicité et dans ce cas un peu oublié d'Edimbourg. Eh bien, c'est ce que je pense.

Les rencontrer et de grande chose après le concert peut être à faire avec la loi britannique, car certains jeunes artistes interprètes ou exécutants au Royaume-Uni se montre peu, ne pas apparaître après 10h00.

Je pense que le problème ici est que les "officiels" Libera sont tellement secrets sur tout ce qui concerne les garçons que nous attendre au pire.

Gardez le sourire et vous voir la prochaine fois (je vais faire la queue à 08.30).

Andy santa

Voilà l'essentiel de cet échange fabuleux où nous avons vécu comme si nous y étions ces heures palpitantes à Edimbourg de l'été 2009.
Malheureusement la page trois de ce merveilleux reportage n'est pas accessible dans les caches de Google, mais l'essentiel est quand même là.

Pages ramenées par Pax Tecum

Archives
Apprenti chanteur

Messages : 18

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum